Installation climatisation : que faut-il savoir ?

Les systèmes de climatisation jouissent actuellement d'une popularité grandissante, et ce phénomène ne fait que s'intensifier au fil du temps. Cette ascension fulgurante est due en grande partie à leur capacité à fournir une solution climatique complète et polyvalente, répondant aux besoins de refroidissement rafraîchissant pendant les canicules estivales et de chauffage chaleureux lors des froids hivernaux. Cette combinaison harmonieuse de fonctionnalités en fait un choix incontournable pour ceux qui cherchent à maintenir un confort optimal toute l'année.

Cependant, malgré les avantages indéniables qu'ils offrent, l'installation d'un système d'air conditionné peut sembler intimidante, voire décourageante, en raison de sa réputation de complexité. Si vous vous trouvez dans cette situation et que l'idée d'une installation d'une PAC AIR/IAR vous effleure l'esprit, ne cherchez pas plus loin. Ce guide complet a été conçu spécialement pour vous éclairer sur chaque aspect de cette entreprise ambitieuse.

Installation climatisation : tout ce qu'il faut savoir


Tout d'abord, nous dissiperons les brumes entourant la procédure d'installation. Vous découvrirez une démarche détaillée, étape par étape, qui vous guidera avec précision dans l'accomplissement de cette tâche, même si vous n'avez aucune expérience préalable en la matière. En suivant nos conseils avisés, vous serez en mesure de transformer votre domicile en un havre de confort climatique.

Bien sûr, il est tout à fait naturel de se préoccuper des coûts liés à une telle entreprise. C'est pourquoi nous vous fournirons une analyse complète des dépenses à prévoir lors de l'installation d'un système de climatisation réversible. De cette manière, vous pourrez planifier votre budget en toute connaissance de cause et prendre des décisions éclairées pour votre projet.

En outre, il est essentiel de prendre en compte les réglementations en vigueur lors de la pose d'un système de climatisation réversible. Nous vous informerons en détail sur les normes et les règles à respecter, garantissant ainsi que votre projet soit conforme à toutes les exigences légales et de sécurité.

En somme, ce guide exhaustif vous fournira toutes les informations nécessaires pour mener à bien l'installation d'un système de climatisation réversible, vous permettant ainsi de jouir d'un confort inégalé dans votre habitat, tout en préservant la sérénité d'esprit que procure la conformité aux réglementations en vigueur. Vous êtes sur le point d'entreprendre un voyage excitant vers un climat intérieur parfaitement maîtrisé et agréable tout au long de l'année.

Installation de la climatisation : ce qu'il faut savoir avant de commencer !

Vous vous demandez si l'installation de la climatisation est difficile ? Peut-on le faire soi-même ? Combien cela coûte-t-il ? Est-il autorisé d'installer l'unité extérieure sur la façade de la maison ? Autrement dit, quelles informations sont essentielles !

En ce qui concerne l'installation, il est important de noter que les systèmes de climatisation utilisent des gaz fluorés dans leurs circuits. Par conséquent, leur manipulation doit toujours être confiée à un professionnel qualifié, capable d'intervenir en toute sécurité et dans le respect de l'environnement. Cependant, vous pouvez effectuer certaines étapes de l'installation vous-même, à l'exception du raccordement et de la manipulation du fluide frigorifique.

Quels types de climatiseurs pouvez-vous installer ?

Avant de penser à l'installation dans votre maison, il est essentiel de connaître les différents types de systèmes de climatisation disponibles :

  • Les modèles portables sont les plus simples à installer par un particulier : il suffit de les brancher sur une prise électrique et de faire passer le tuyau par un trou donnant sur l'extérieur, généralement une fenêtre, avec un adaptateur pour bien l'isoler. Il ne vous reste plus qu'à utiliser la télécommande !

  • Les modèles fixes split comprennent une unité extérieure qui échange de l'énergie avec l'air ambiant, ainsi qu'une unité intérieure qui distribue l'air froid (ou chaud) dans la pièce. Bien que plus efficaces et silencieux, leur installation nécessite des compétences en bricolage et le respect des recommandations du fabricant. Les systèmes mono-split (une unité extérieure pour une unité intérieure) sont les plus courants et les plus faciles à installer, mais il existe aussi des systèmes multi-split (une unité extérieure et jusqu'à 5 unités intérieures) qui nécessitent plus de travail (perçages, évacuation des condensats, mise en place de goulottes, raccordements électriques, etc.). Si vous avez des doutes concernant la sécurité électrique et le raccordement des vidanges, nous vous conseillons de faire appel à un électricien et à un plombier. Une fois l'installation terminée, un frigoriste devra procéder à la mise en service et effectuer des tests d'étanchéité, entre autres.

  • La climatisation gainable est la plus complexe à installer, car elle nécessite la mise en place d'un réseau de conduits à travers un faux plafond ou des combles pour distribuer l'air dans différentes pièces de la maison. Cette installation demande également une étude thermique approfondie pour déterminer précisément les débits d'air et le type de régulation nécessaire. Avant de vous lancer dans l'installation de ce type de système de climatisation, nous vous recommandons de vous informer correctement et de faire réaliser une étude professionnelle si nécessaire.

Quelles sont les étapes à suivre ?

Avant de commencer l'installation de votre système de climatisation, suivez ces étapes dans l'ordre :

  • 1.Déballez les unités intérieures et extérieures.
  • 2.Fixez la platine de fixation de l'unité intérieure.
  • 3.Placez l'unité intérieure sur sa platine.
  • 4.Installez les filtres.
  • 5.Fixez la télécommande filaire ou infrarouge sur son support.
  • 6.Effectuez les percements pour le passage des liaisons frigorifiques, des câbles électriques et de la vidange.
  • 7.Effectuez le cintrage des tuyaux en cuivre à l'intérieur et à l'extérieur pour la mise en service.
  • 8.Procédez au raccordement électrique, y compris le câble d'interconnexion et l'alimentation principale à l'unité extérieure.
  • 9.Raccordez les condensats ou la pompe de relevage.
  • 10.Installez un disjoncteur sur le tableau électrique.
  • 11.Mettez en place le support en équerre ou au sol pour l'unité extérieure.

Quelles précautions devez-vous prendre ?

Pour garantir le succès de votre installation de climatisation, respectez ces précautions :

  • Choisissez un emplacement stratégique pour l'unité intérieure.
  • Placez l'unité extérieure dans un endroit bien aéré, à l'abri du soleil si possible, pour optimiser son rendement énergétique.
  • Vérifiez la solidité des murs et des cloisons avant de percer ou de fixer quoi que ce soit.
  • Testez les vidanges de condensats avec de l'eau pour vous assurer qu'elles fonctionnent correctement.
  • Consultez les réglementations locales avant d'installer l'unité extérieure.
  • Respectez les normes de sécurité du fabricant et de votre habitation.
  • Calculez correctement la capacité de refroidissement et de chauffage de l'appareil.
  • Respectez les distances minimales et maximales entre les unités.
  • Vérifiez le câblage électrique avant la mise en route.
  • Améliorez l'isolation thermique de votre logement si nécessaire.
  • Utilisez une prise de courant dédiée ou une alimentation électrique indépendante pour l'unité extérieure.
  • Élaborez un schéma d'implantation pour visualiser facilement les détails de l'installation.

Faut-il modifier la puissance de votre compteur électrique avant l'installation de la climatisation ?

La capacité de votre compteur électrique dépend non seulement du nombre et de la puissance des appareils installés, mais aussi de leur utilisation. À mesure que le nombre d'appareils de climatisation en fonctionnement simultané augmente, la demande en puissance augmente également.

En général, le remplacement d'un radiateur électrique par une PAC AIR AIR ne devrait pas nécessiter de modification de la puissance souscrite, voire pourrait permettre de réduire la puissance requise. Cependant, lors de l'installation d'un nouveau système de climatisation mono-split ou multi-split, en fonction du nombre d'unités, il peut parfois être nécessaire de revoir la puissance de votre abonnement électrique.

Respectez les normes et suivez le manuel d'instructions du fabricant

Avant de commencer l'installation de la climatisation, familiarisez-vous avec les directives de l'appareil en consultant le manuel d'instructions fourni avec chaque équipement. Examinez les spécifications concernant des éléments tels que la taille des conduits, le câblage et les matériaux isolants.

Si l'installation a lieu dans une copropriété, prenez le temps de vérifier les règlements en vigueur. Il est possible que dans certaines circonstances, l'installation de certains modèles, en particulier les unités split, soit soumise à des restrictions ou à des conditions spécifiques en raison de leur potentiel à altérer la façade de l'immeuble, nécessitant ainsi une unité extérieure.

Identifiez les équipements nécessaires pour l'installation d'un système de climatisation

Lors de l'assemblage d'un système de climatisation, il est essentiel d'utiliser des équipements de protection individuelle pour éviter les chutes ou les blessures. Les équipements nécessaires incluent :

  • Casque de sécurité
  • Masque anti-poussière
  • Lunettes de protection
  • Protection auditive
  • Gants de sécurité
  • Chaussures de sécurité
  • Harnais et éventuellement un échafaudage si vous travaillez en hauteur

Outils et accessoires indispensables pour l'installation de la climatisation

Pour une installation réussie de la climatisation, assurez-vous d'avoir tous les outils et accessoires nécessaires, notamment :

  • Perforateur
  • Perceuse
  • Visseuse-dévisseuse
  • Niveau
  • Cintreuse
  • Coupe-tube
  • Tournevis
  • Mousse isolante en polyuréthane
  • Pistolet et cartouche de silicone
  • Colle PVC
  • Chevilles
  • Mèches et forets
  • Ruban adhésif électrique
  • Câble électrique
  • Tuyau en cuivre isolé
  • Bande isolante autocollante
  • Disjoncteur

Temps nécessaire pour l'installation de la climatisation

La durée de l'installation de la climatisation varie en fonction du type d'appareil et de l'emplacement de l'installation. Si vous installez la climatisation dans un immeuble nécessitant l'utilisation d'échafaudages ou d'échelles, cela prendra plus de temps que dans une maison de plain-pied facilement accessible.

En général, pour l'installation d'un système mono-split dos à dos, prévoyez entre 2 et 4 heures en moyenne. Après l'installation, vous devrez prendre rendez-vous avec un frigoriste pour la mise en service, ce qui prendra également quelques heures.

Emplacement de l'unité intérieure

Lorsque vous choisissez l'emplacement idéal pour installer une unité intérieure de climatisation, il est crucial de prendre des décisions stratégiques afin de garantir une répartition homogène de l'air frais dans la pièce. Voici quelques critères à considérer pour prendre la meilleure décision :

  • Solidité du mur : optez pour un mur robuste capable de soutenir le poids de l'unité intérieure. Si nécessaire, envisagez de renforcer la structure murale.
  • Dégagez le passage de l'air : assurez-vous qu'il y a un minimum d'obstacles tels que meubles ou autres objets qui pourraient entraver la circulation de l'air soufflé. Un espace dégagé permet une meilleure distribution de l'air frais.
  • Longueur du tuyau : vérifiez que le tuyau reliant l'unité intérieure à l'unité extérieure est suffisamment long pour atteindre le mur que vous avez choisi pour son installation. Cela garantira une installation sans contraintes.
  • Évitez les sources de chaleur : évitez de placer l'unité intérieure à proximité de sources de chaleur telles que radiateurs ou appareils électriques. Cela permettra de maintenir une température optimale dans la pièce.

En respectant ces critères lors de l'installation de l'unité intérieure, vous vous assurez que l'air frais sera uniformément distribué dans l'ensemble de la pièce, créant ainsi un environnement confortable.

Il existe divers modèles d'unités intérieures de climatisation, de plus en plus adaptées au style et à la décoration des habitations, ainsi qu'à la régulation de la température. L'emplacement de l'unité intérieure doit être choisi avec soin, en veillant à ne pas dépasser une distance de 3 à 4 mètres pour éviter des coûts excessifs.

Les installateurs professionnels peuvent vous conseiller sur l'emplacement optimal de votre climatiseur.

Emplacement de l'unité extérieure

L'unité extérieure doit être installée dans un endroit bien ventilé. Veillez à laisser un espace d'au moins 30 cm autour de l'appareil et à le positionner à une hauteur minimale de 2,15 mètres par rapport au sol. Il est également essentiel de maintenir une distance d'au moins 1 mètre par rapport à tout dispositif susceptible d'interférer avec son fonctionnement, comme les réseaux Wi-Fi ou les câbles de télévision, par exemple.

Avant de commencer l'installation, le technicien doit vérifier la zone avec un détecteur de métaux pour s'assurer qu'elle est exempte de câbles et de tuyaux, afin d'éviter d'endommager des éléments extérieurs lors des travaux. L'installation de systèmes de climatisation ne peut se faire que dans des endroits conformes aux règles de sécurité en vigueur.

Loi sur la mise en service de la climatisation

La mise en service de la climatisation est principalement réglementée par le décret n° 2015-1790 relatif aux fluides frigorigènes et aux équipements contenant ces fluides, conformément à la réglementation européenne sur les gaz à effet de serre fluorés. Voici quelques points clés de ce décret en relation avec la mise en service de la climatisation en France :

  • Certification des professionnels : Les professionnels manipulant des fluides frigorigènes, utilisés dans les systèmes de climatisation, doivent être certifiés, garantissant ainsi leur qualification pour effectuer la mise en service.
  • Contrôle des fuites de fluide frigorigène : Le décret impose des obligations de contrôle des fuites pour les équipements de réfrigération et de climatisation. Les exploitants d'équipements doivent mettre en place des procédures de détection et de réparation des fuites.
  • Enregistrement des équipements : Les propriétaires d'équipements contenant des fluides frigorigènes doivent les enregistrer auprès de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME).
  • Formation et certification : Les professionnels de la climatisation doivent suivre une formation spécifique et obtenir une certification pour manipuler les fluides frigorigènes conformément aux réglementations.
  • Limitation de l'utilisation de certains gaz : Le décret peut imposer des restrictions sur l'utilisation de certains types de gaz à effet de serre fluorés, en particulier ceux ayant un potentiel de réchauffement global élevé (PRG élevé).
  • Contrôle et sanctions : Le non-respect des dispositions du décret peut entraîner des sanctions, notamment des amendes.

Les réglementations en matière de climatisation en France peuvent évoluer, il est donc recommandé de consulter les autorités compétentes, comme le Ministère de la Transition écologique, pour obtenir les informations les plus récentes et les directives spécifiques en vigueur dans votre région. En outre, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel agréé pour l'installation et la mise en service de systèmes de climatisation afin de garantir la conformité aux normes et réglementations en vigueur.

Combien coûte la prestation d'un professionnel ?

Cette étape est souvent confiée à un climaticien ou un frigoriste, mais vous pouvez aussi vous tourner vers un chauffagiste ou un plombier. En fonction de la complexité de votre installation nous vous conseillons de prendre une société qui est spécialisée dans la climatisation et qui ne fait que ça !

Si vous estimez que vous n'avez pas la capacité de réaliser vous-même la pose de votre clim, vous pouvez faire appel à un spécialiste. Un technicien frigoriste pourra vous éviter de faire des erreurs et surtout, il pourra réaliser le montage et la mise en service dans les règles de l'art. Voici une idée des différents coûts que cela peut représenter :

Différents tarifs de prestations

Type d'appareilPrix de la posePrix de la mise en service
Mono-split400 à 1 000 €300 à 500 €
Multi-split 600 à 2 000 €500 à 1 000 €
Gainable800 à 2 500 €300 à 500 €

Quel est le prix d'un équipement ?

L'appareil de refroidissement s'impose comme un incontournable pendant la saison estivale, garantissant votre bien-être. Qu'il s'agisse d'un climatiseur monobloc, monosplit, multisplit ou réversible, le marché propose une multitude de modèles et de technologies, rendant complexe l'évaluation budgétaire pour un projet d'installation de ce genre. Climshop.com vous invite à faire un bilan complet pour estimer l'ensemble des dépenses. Explorez sur nos pages informations les facteurs qui influencent les tarifs des climatiseurs, allant du type d'appareil aux caractéristiques principales.


Voici une fourchette de prix en fonction des différents systèmes disponibles sur le marché :

  • Climatiseur mobile : de 400 à 900 €
  • Climatiseur mono-bloc : de 700 à 1500 €
  • Climatiseur mural : de 500 à 3000 €
  • Climatiseur console : :de 1300 à 3000 €
  • Multi-splits : de 1300 à 6000 €
  • Climatisation gainable : de 1200 à 7000 €

Concernant le tarif de la climatisation, il est nécessaire d'inclure les dépenses liées à la mise en place. Cette dépense peut fluctuer en raison de divers éléments :

  • La taille, la marque et le nombre de climatiseurs à installer.
  • En fonction de la distance par rapport à l'unité extérieure, plus ou moins de câblage ou de mètres de tuyauterie seront nécessaires, ce qui augmente les coûts.
  • L'accessibilité est également un facteur clé. Plus l'accès est difficile, plus les frais d'installation seront élevés.
  • Si le circuit électrique nécessite des améliorations, des modifications devront être apportées pour l'adapter à la nouvelle installation.